Transmettre le goût de lire et de créer à des enfants; permettre à des étudiant.e.s de parfaire leur formation en les amenant à s’engager dans leur communauté : c’est le double objectif d’Un livre à la fois. Quelque cent cinquante enfants de l’école primaire Champlain et une centaine d’étudiant.e.s de la Faculté des arts de l’UQAM ont participé au projet depuis sa fondation.

Située dans le quartier Centre-Sud à Montréal, l’école Champlain a été choisie en raison de son classement par le ministère de l’Éducation du Québec au rang des écoles à « indices de défavorisation » maximaux. L’implication des étudiant.e.s est entièrement bénévole.

 

Les ateliers de lecture

Ils visent à nourrir chez les enfants le plaisir de la lecture. Leur succès repose sur trois composantes essentielles : l’engagement émotif dans l’acte de lecture, qui doit susciter une joie communicative; l’engagement intellectuel dans l’univers de l’album jeunesse, que les participant.e.s sont amené.e.s à appréhender dans sa complexité, notamment en ce qui a trait aux relations entre textes et images ; une interaction dynamique entre les adultes et les enfants, qui sont encouragés à devenir des lecteurs actifs, pleinement impliqués dans l’interprétation des œuvres.

Chaque séance de lecture interactive doit être minutieusement planifiée, par le choix de livres de qualité d’abord, par la préparation de questions ensuite, qui permettront de mobiliser les capacités interprétatives des enfants et de stimuler leur imagination.

Les ateliers de lecture sont d’une durée d’une demi-heure. Ils ont lieu chaque semaine à l’école Champlain du début octobre à la mi-avril. Chaque étudiant.e est jumelé.e à un même groupe de trois ou quatre enfants pour la durée de l’année scolaire. Les étudiant.e.s impliqué.e.s sont inscrit.e.s à l’un ou l’autre des programmes suivants : baccalauréat, maîtrise ou doctorat en études littéraires; doctorat interdisciplinaire en études sémiotiques; certificat en création littéraire.

 

Les ateliers d’écriture

Les ateliers d’écriture sont intégrés à même les ateliers de lecture au courant de l’hiver. Ils se déroulent sur une période de quelques semaines. Au terme du processus, chaque classe participant au projet aura inventé sa propre histoire. La rédaction des textes est prise en charge par l’ensemble des étudiant.e.s jumelé.e.s aux élèves d’une même classe.

L’idée des ateliers de création littéraire nous a été donnée au printemps 2018 par un élève de 1re année. Alors que s’achevait un atelier de lecture, Mamadou a demandé : « Et nous, est-ce qu’on va en écrire, des histoires? » Il ne nous restait plus qu’à trouver les moyens de réaliser son vœu.

Afin de faciliter la planification des ateliers d’écriture et d’éclairer chaque étape de leur déroulement, un guide a été préparé par Anne-Sophie Tremblay. Il est disponible ici.

 

Les ateliers d’illustration

Ces ateliers offrent à chaque élève la chance d’illustrer une page de l’histoire écrite par sa classe. Les enfants sont encadrés et accompagnés dans leur création par des étudiant.e.s du baccalauréat en enseignement des arts visuels et médiatiques. L’édition des livres est par la suite réalisée par des étudiant.e.s en design graphique.

Au même titre que les ateliers d’écriture, les ateliers d’illustration contribuent à démystifier les livres aux yeux des enfants et à développer leur pouvoir d’action, tout en leur permettant d’ajouter leur touche personnelle à l’œuvre collective. Dans le contexte pandémique de l’automne 2020, une capsule vidéo a été produite pour tenir les ateliers à distance :

 

Les ateliers de bruitage

Conçus et animés par Alexandra Perras-Chenail, étudiante au doctorat en études et pratiques des arts, les ateliers de bruitage permettent aux élèves de participer à la création de livres audio. Les enfants joignent leurs voix à celles d’étudiant.e.s au baccalauréat en art dramatique pour former l’univers sonore des albums qu’ils et elles ont créés. La réalisation de bandes audio pour accompagner les livres facilite la diffusion de ceux-ci, notamment au sein des familles allophones.